Philippe Méoule.

Philippe Méoule.

Faire un don.

La campagne d'hiver 2012/2013 des Restos du Cœur ne se fera pas toute seule. Les dons sont les bienvenus. Tous les renseignements sur http://www.restosducoeur.org/

Derniers commentaires

Mot clé - gisors

Fil des billets

Blog, politique, caricature et journalisme.

Merci, tout d’abord aux 10 blogueurs qui se sont déplacés mercredi 10 novembre dernier jusqu'aux portes de la Normandie. blog_10_nov_2010_djony_2.jpgComme quoi Gisors n’est pas si loin ! Mais au fait, loin de quoi ?

Savez-vous que Gisors est la 5ème ville de l’Eure (+ de 12 000 habitants), à la même distance de Paris que d’Evreux (70km), avec un train direct pour St-Lazare et le RER à 20 minutes ! Et je ne parle pas de son patrimoine : son château, son église, ses rues pavées, ses commerces, son centre nautique inter–régional, et un bassin de vie de… 60 000 habitants. Son hôpital qui résiste et sauvegarde ses urgences, sa maternité, son bloc opératoire... Bref, Gisors, vous y viendrez ! Mais je m’égare !

Merci, ensuite à Marcel Larmanou, maire, vice président du Conseil général d’avoir accepté avec spontanéité cette invitation. Rien ne l’y obligeait : qu’a- t-il donc encore à prouver ? Le maire de Gisors est beau joueur et ne se défile devant rien ni personne : il a répondu durant la soirée à tout et à tout le monde. A sa façon, bien sûr. Vous en connaissez beaucoup qui répondent à la façon des autres, vous !?

Je pense que peu d’élus sont prêts à affronter une armée de blogueurs comme la nôtre. blog_10_nov_2010_djony_5.jpgTiens, je lance un appel à ses collègues Haut-Normands, « petits ou grands ». On verra les retombées. A mon avis, je ne vais pas être débordé par les réponses, peu friands qu’ils sont en général pour ce genre d’exercices !

Je veux poursuivre en rendant un hommage particulier à Michel Boulleveau, le webmaster du site/blog d’« Un autre Gisors ». Invité a cette soirée, il a, lui aussi, répondu spontanément. Chapeau bas, Michel, puisque vous saviez que vous ne seriez pratiquement entouré que de personnes qui ne partageraient pas vos idées. Bon, il a y avait un Modem ! Mais il vous a fallu du courage, ce dont vous n’avez pas manqué. En même temps, personne ne vous a étrillé, hein ! Vous voyez que les gens de gauche peuvent avoir de l’éducation ! En tout cas, merci pour votre présence ! Belle leçon commune de démocratie.

Et puis, il y avait Djony. Caricaturiste humaniste, il possède l’intelligence du regard et la sensibilité artistique. Il trace nos moindres détails en frappant au cœur et à la tête. Grâce ou à cause de lui (c’est selon), son miroir nous renvoie à notre réalité. Djony n’est jamais méchant, il force juste le trait de ce que nous sommes.

Enfin, notre ami Fabien Massin de l’Impartial a couvert cette soirée en s’impliquant et en rendra compte dans les colonnes de son journal, et peut-être même au-delà . Un échange journaliste/blogueur a pu s’installer avec Jean-Charles Houel, à qui on ne la fait pas ! blog_10_nov_2010_djony_3.jpgUn débat politique avec Marcel Larmanou a même failli tourner vinaigre.

Il était 23h58, le restaurateur m’avait demandé de libérer les lieux vers minuit. J’ai sauté sur l’occasion, d’autant qu’on était quelques-uns à « avoir école le lendemain matin ».

Cela ne vous avait pas échappé, le principe du blogueur est d’écrire ce qu’il a lu, vu ou entendu, bref, ce qu'il a vécu ! Je vous engage donc à lire la version de chacun de mes invités sur son blog : Jean-Charles et Raynald, Denis et Virginie (elle existe, oui, oui, elle est même très sympathique !), Alain, Patrick, Christian, Arnaud, Michel, sans oublier d’aller vous régaler sur le site de Djony !

J'engage les blogueurs de chaque région à se réunir. Ne serait-ce que pour mettre des têtes sur des noms, sortir de l'anonymat, et comme dirait l'autre, qui ne s'en prive pas : "en plus, on boit un coup !"

Allez, je passe la main pour la prochaine rencontre… qui sera forcément différente !

(Illustrations de Djony 2010 pour Philippe Méoule. Tous droits réservés.)

 

En route pour le 14ème festival de la BD de Gisors les 11 et 12 septembre !

Ca va buller samedi 11 et dimanche 12 septembre à la salle des fêtes de Gisors visu à l'occasion du 14ème festival de bande dessinée. Avec des expos, des conférences, des débats, des boutiques, c'est une quarantaine de dessinateurs qui vous attendent et qui proposeront la dédicace de leurs bouquins. Sautez dans la première bulle que vous croisez et laissez-vous transporter de pages en pages, entre romantisme, action et fiction.

En sortant de la salle des fêtes, avec l'UCIAL, les commerçants vous proposent leur braderie tout le week-end ! Franchement, Gisors, vous y viendrez !

 

Gisors : A la Une !

gisors_accueil_05_1_.jpgVoici en avant première l'édition "mai-juin 2010" du journal municipal de Gisors, A la Une ! Il sera dans les boîtes à lettres dès la semaine prochaine... Enfin, seulement dans les boîtes des Gisorsiens, hein ! Par ailleurs, rendez-vous à tous est donné ce week-end, et plus particulièrement samedi 15 mai pour le spectacle "Gisors, la Légendaire". Qu'on se le dise !

 

Où vont nos blogs ?

Je dis parfois que tenir un blog, c’est comme gérer sa petite entreprise. Le fric en moins, en ce qui me concerne et en ce qui concerne la plupart des blogueurs. orages.jpgIl faut en effet avoir plusieurs milliers de visiteurs/jour pour que la publicité qui défile sur nos écrans rapporte « un salaire ».

Il y a environ 4 ans, j’étais correspondant local de Paris-Normandie à Gisors : dans un autre registre, celui de la proximité et de la photo-légende, j’y avais pris énormément de plaisir.

Le choix que j’ai fait d’ouvrir un blog, il y aura 2 ans le 28 mai prochain, (autant dire que je suis un gamin !), fut motivé par 3 raisons : le besoin (presqu’une addiction !), et le plaisir de m’informer ; l’envie de conceptualiser et de restituer (l’info brute que l’on nous donne mérite d’être décortiquée) l’actualité ainsi emmagasinée ; l’urgence de partager mes réflexions issues de l’information avec un maximum de personnes, que je les connaisse ou non, via les commentaires. Evidemment, la blogosphère ne saurait se substituer à tous les échanges qu’offre « la vraie vie » !

J’essaie d’écrire un billet par jour, ce qui n’est pas si mal, mais ce qui n’est rien, comparé à de nombreux blogueurs qui tiennent plusieurs blogs. Sauf à être rentier, chômeur ou/et célibataire, je ne vois pas comment cela est possible ! Peut-être nous le diront-ils ?

Bien sûr, tenir (sérieusement) un blog, nécessite d’y passer beaucoup de temps : lire la presse (locale et nationale), écouter la radio (France inter, France info…), lire les autres blogs (ce que les blogueurs ne font pas assez, à mon avis !),et leur laisser des commentaires, choisir le thème de son billet puis collecter et hiérarchiser les éléments permettant de le construire, l’écrire en tentant d’apporter un « plus » grâce à un éclairage personnel (que l’on espère !) pertinent, trouver la ou les photos et graphiques (libres de droit !), qui vont bien, choisir un titre attrayant composé de mots-clés (primordial pour les classements genre Wikio !), qui attireront, via Google par exemple, un maximum de lecteurs, lesquels, on l’espère fortement, laisseront un maximum de commentaires…Ouf ! Cent fois sur le métier, tu remettras l’ouvrage ! Avec parfois, de fortes déconvenues...

Où vont nos blogs ? Cette question, à l’instar du très beau texte d’Allain Leprest, chanté par Romain Didier : « Où vont les chevaux quand ils dorment ? », ne nous renseignera pas, mais nous fera prendre un peu de hauteur :

…« Où finit le cri des baleines

Où recommencera le nôtre

Qui tiendra nos voix en haleine

Et qui paiera comptant les fautes »…

Nous sommes ainsi plusieurs à nous interroger, (franchement, il faut lire les blogs, être curieux de ces entonneurs de nouveaux cris), de manière différente, sur notre virtualité temporelle et blogosphérique…

Certains doutent, les soirs d’hiver finissant, en traversant la rue, leur ombre projetée contre l’urbanité, tandis que d’autres se retournent dans le petit matin, pour être certain d’avoir fendu le brouillard dont la nuit les avait enveloppé…

Ensemble et pourtant seuls, nous égrenons nos maux. Sujets d’inspiration, ils muteront tôt ou tard en mots : ciselés et décalés, incisifs et décapants, compassionnels et bienveillants, c’est selon.

Ce sera le billet du jour : où vont nos blogs ?

 

Haute-Normandie : des résultats en trompe-l'oeil...

Avec un PS à 34,8%, Europe Ecologie à 9,12% et le Front de Gauche à 8,39%, nous savons, au soir de ce 1er tour que la 52692800.PontdeNormandie_1_.jpgHaute-Normandie restera à Gauche. Cliquez ici pour afficher les résultats. Plusieurs inquiétudes subsistent toutefois : une abstention à 53,62%, alors qu'elle n'était que de 34,10% en 2004. Si, depuis 2 ans, la crise explique bien des choses, elle ne saurait être responsable de tout. Faut-il voir sans doute, dans cette considérable abstention, une décrédibilisation de la réponse politique face à l'aggravation de la situation de l'emploi, du logement, de la santé et de la sécurité. Et tenter d'expliquer à ceux de nos concitoyens qui souffrent tant que telle compétence est du ressort de l'Etat et telle autre du Conseil régional, est au mieux du temps perdu, au pire de la provocation... Ce que constatent des millions de Français, c'est que leur situation devient chaque jour un peu plus dramatique. Alors, pourquoi iraient-ils donner leur voix à des représentants dont ils ont le sentiment qu'ils ne les représentent plus ? Sarkozy et son gouvernemnt font beaucoup de mal au pays, mais les élus locaux doivent, encore plus qu'ils ne le font, être cette force de résistance et de refus qui entraine le plus grand nombre vers un monde, sûrement pas "tout rose", mais vers un monde plus vertueux et attentif aux plus démunis. Ce qui n'empêche pas que ces derniers prennent aussi leurs responsabilités à tout niveau. Lire la suite pour découvrir les résultats à Gisors, mais aussi l'analyse de Paris-Normandie, et les blogs d'Arnaud Mouillard, de Caméra Diagonale et de Canton Express.

Lire la suite...

 

Journées européennes du patrimoine à Gisors (comme ailleurs!), les 18, 19 et 20 septembre.

A l'occasion des journées européennes du patrimoine, vendredi 18, samedi 19 et dimanche 20 septembre, Gisors ouvre son important gisors_accueil_05_1_.jpgpatrimoine au public.

Soulignons à cette occasion, qu'il devient urgentissime de se préoccuper de "la tour du prisonnier" (fermée pour raisons de sécurité), dont les graffitis, datant pour certains de la fin du XVIIème/début du XVIIIème siècle, sont dangereusement attaqués par le salpètre. Si le désengagement de l'Etat dans la préservation du patrimoine en est la principale cause, il nous faut trouver d'autres solutions pour rénover ce qui fonde l'identité même de Gisors. Et malgré ce que déclare M. Longet dans l'Impartial du 10 septembre dernier, c'est bien en élaborant des partenariats financiers croisés (y compris, et pourquoi pas, avec le privé), que de tels projets peuvent être menés à bien. Comme le font la plupart des communes de France, quelque soit leur couleur politique !

Un programme alléchant.

D’importantes études sont menées depuis plusieurs années au sujet du patrimoine gisorsien, révélant sa richesse et sa diversité. En 2009, à l’occasion des Journées Européennes du patrimoine, la recherche est donc à l’honneur. Trois spécialistes pourront rendre compte auprès du plus grand nombre de leurs travaux sur l’église Saint Gervais - Saint Protais et sur le château de Gisors. En consultant le programme des 3 jours, vous pourrez faire votre choix de visite.

 

La presse en parle...

Qu'il s'agisse de nouvelles géographiquement proches ou éloignées de nous, qu'il s'agisse d'informations drôles ou attristantes, qu'il s'agisse d'évènements graves ou légers, il est bien que la presse kiosque___journaux.jpg comme la blogosphère en parle. Voici quelques extraits de ce qui a retenu mon attention durant la semaine.

Lire la suite...

 

Brèves de Conseil...

Lors des Conseils municipaux, à Gisors comme dans toutes les communes de France, de nombreuses décisions importantes sont prises par les élus. Les débats sont souvent parsemés de bons mots, de coups de gueules ou de fous rire. En voici quelques extraits, choisis lors du Conseil du lundi 26 janvier. VignMaria4_1_.jpg

Lire la suite...

 

Les finances à Gisors : transparence et pédagogie !

L’article « Paris-Normandie » du vendredi 14 novembre 2008, relatant la réunion élus/presse sur la gestion de la dette nous renseigne sur plusieurs points et devrait faire taire les revanchards de tous poils ! Occasion ici, en tout cas, de faire preuve d’un peu de pédagogie. (approuvée par un cabinet avec le quel je n'ai aucun lien) pi_ce_euro.jpg

Lire la suite...

 

L'Eure des débats à Gisors !

Facile, direz-vous... Jeu de mots "à 2 balles" ! Pas si sûr, car à Gisors, terre d'Histoire des Templiers, ce serait plutôt "jeu de maux" ! Pour preuve les dernières élections municipales où la joute fut sévère, les blessés nombreux mais où, comme dans toute bataille, le meilleur a fini par l'emporter ! Ils étaient 4: - M. Hyest, représentant de la droite dure qui ne voulait pas dire son nom; - M. Levé, loyal umpiste; - M. Longet, chef de fil socialiste local, membre de la majorité municipale depuis 12 ans et qui, pour tenter d'exister, a cru bon devoir rompre unilatéralement les accords qui donnaient à la gauche gisorsienne des couleurs vives et enviées par beaucoup. Fi de tout cela, se répétait le bon Laurent, je serai maire... C'était sans compter sans l'implantation du quatrième laron qui n'était autre bien sûr que Marcel Larmanou dont le bilan fut apprécié par ses administrés tout autant que l'audace (la vraie !) dont il fit preuve en renouvelant sa liste aux deux tiers ! Le résultat, on le connaît ! Voilà donc pour la partie "forum" (que j'aurai pu intituler "humeur"), le genre de billets que l'on pourra trouver sur ce blog. Chacun peut y répondre. Les commentaires seront publiés dans le respect des textes législatifs. Bien entendu, une montée en puissance sera, je l'espère observée, afin que les idées fusent, que les neurones se frottent, que l'imagination prenne le pouvoir sur la toile...

 
Blog des blogs