Philippe Méoule.

Philippe Méoule.

Faire un don.

La campagne d'hiver 2012/2013 des Restos du Cœur ne se fera pas toute seule. Les dons sont les bienvenus. Tous les renseignements sur http://www.restosducoeur.org/

Derniers commentaires

Mot clé - Poutine

Fil des billets

Et si on ne parlait plus de Depardieu !

depardieu_poutine.jpgC'est amusant (affligeant), comme les médias ont cette propension à développer des informations qui somme toute, ne mériteraient que la page des faits divers ou le coin des brèves.

Regardez Depardieu: est-il utile pour la démocratie que les journaux fassent leur "une" de ses frasques financières, citoyennes et autres ? Excellent acteur mais caractériel patenté, il n'hésite pas à frapper, à pisser, à gueuler, à conduire bourré... bref, une belle image de la France dont, pour ma part, je fais volontiers cadeau à Poutine.

Et n'en parlons-plus !

 

"Poutine est la lumière"... mais pas sur Twitter !

poutine_1.jpgOn sait que Poutine n'est pas ce que l'on appelle un grand démocrate... Ancien du KGB, il a gardé de bons vieux réflexes soviéto-bolcheviks. Il continue sur sa lancée à l'occasion des élections législatives en parasitant les réseaux sociaux. C'est lepoint.fr, par la voix de Guerric Poncet, qui nous informe.

"Les vieilles méthodes sont toujours les plus simples. Les Russes qui sont descendus dans la rue la semaine dernière pour protester contre le résultat des élections législatives l'ont constaté avec douleur. Sur les réseaux sociaux, utilisés pour organiser les rassemblements et informer les internautes sur les arrestations massives, des activistes pro-Poutine et pro-Medvedev ont envoyé des milliers de messages parasites.

Sur Twitter notamment, des milliers de faux messages ont été postés, incluant les mots-clés tels que "Trioumfalnaïa" (lieu de rassemblement) ou "Navalny", nom du leader d'opposition arrêté par les autorités. "Jusqu'à dix messages par seconde avec le mot-clé Trioumfalnaïa" étaient envoyés sur la plate-forme de microblogging, selon Maxim Gontcharov, chercheur chez Trend Micro, entreprise spécialisée dans la sécurité informatique.

Poutine est la lumière

Ces messages ont été envoyés grâce à des comptes fantômes spécialement créés. Ceux-ci ont, probablement automatiquement, envoyé les milliers de mots d'insultes qui ont parasité les fils d'information en rapport avec les manifestations. Ces "Twitter bots" ou "Facebook bots" ont, depuis, été réduits au silence. Mais d'autres peuvent réapparaître à tout moment, puisqu'il est difficile pour les sites web de réagir rapidement à ce type de détournement de leurs services. Les mêmes méthodes ont été constatées sur VKontakte, réseau social leader dans le pays, ainsi que sur Facebook.



Quelques jours plus tôt, des sites web d'information avaient été fermés après avoir fait écho de doutes sur le résultat des élections. Selon le Guardian, les sites de la radio Ekho Moskvy et de l'hebdomadaire Bolshoi Gorod ont été touchés, tout comme la plate-forme de blog LiveJournal ou l'observatoire des élections Golos. Plus étrange, des structures d'opposition ont rapporté avoir été inondées d'appels téléphoniques diffusant un message pro-Poutine préenregistré. "Poutine est très bon. Poutine vous aime", disait la voix féminine, avant d'ajouter, entre autres : "Poutine est la lumière. Sans lui, la vie n'a pas de sens." Les lignes téléphoniques de certains partis d'opposition et organes de presse ont été saturées par ces appels au cours de la semaine. Décidément, tous les coups sont permis..."

 
Blog des blogs