merck_banderole.jpg Le groupe Merck, géant de l'industrie pharmaceutique, est devenu numéro deux mondial derrière Pfizer à la fusion avec avec Schering Plough.

Ce qui ne l'empêche pas de se restructurer. Il avait déjà annoncé en juillet 2010 la suppression de 15% de ses effectifs, soit plus de 14 000 postes, dont 224 à Gisors (site d'Eragny-sur-Epte).

A Gisors, les élus de la ville, avec à leur tête, Marcel Larmanou, maire, et les élus des communes voisines se battent avec les salariées et la population.

(Lire attentivement l'accroche que Merck propose sur son site, on croit rêver...)