scorpion.jpgGrâce à son intelligence opportuniste et son sens politique machiavélique, Sarkozy remonte dans les sondages. Mais il y a bien d'autres raisons à cette inversion de courbe dont je ne vois pas pourquoi elle irait en s'inversant. Le président (bientôt candidat) peut remercier de nombreuses personnes opposantes à lui, mais devra aussi se méfier de ses amis. Mais bon, la trahison, il connaît, hein !?

Eva Joly, avec sa déclaration à l'emporte-pièce sur le 14 juillet, qu'on le veuille ou non, va à l'encontre du bon sens populaire et tire contre son camp : ce qui est rédhibitoire...

Le PS, en soutenant DSK, ou en tout cas, en ne s'en démarquant pas franchement, a jeté un vrai trouble dans les consciences...

Les journalistes, soupçonnés de collusion depuis bien longtemps, qui n'ont pas vu le piège à éviter, la distance à prendre...

Mais les dangers pourraient venir de son camp : sauver la Grèce est une chose, déraper sur l'euro pourrait en être une autre (pour nous aussi, d'ailleurs); il semblerait par ailleurs que ses copains du Fouquet's ne goûtent pas tous ce qu'ils considèrent comme des reculades du chef de l'Etat...

Le petit Nicolas doit aussi prendre en compte les avis de ses amis umpistes "tendance droite populaire".