Les_restos.PNG Oui, je parlerai bientôt ici de cet autre hiver qui s'est abattu sur Toulouse, Montauban, mais aussi sur la France et sur la République, mais je n'ai pas de goût prononcé pour commenter l'ignoble : j'y préfère le recueillement, car comme le chantait Léo Ferré :"les mots que vous employez n'étant plus les mots, mais une sorte de conduit dans lequel les analphabètes se donnent bonne conscience..."; oui, je parlerai bientôt ici de cet autre hiver encore, qui vient de s'abattre, j'en suis certain, sur notre démocratie pour les 5 années à venir. Le printemps, en France, va tarder, hélas, à fleurir...

Pour le moment, je préfère écrire un billet qui va permettre quelques repas supplémentaires aux Restos du Coeur et juste citer cet extrait de chanson Encore un autre hiver : "Il était un pays qu'on citait en exemple, qui disait droit de l'homme, égalité des chances, un pays de bien vivre, autant que d’espérance, il était une fois mon beau pays de France".

Parfois, nos chaussures sont bien lourdes, mais s'arrêter en chemin serait pire que tout... les_restos2.PNG