justice_dame.jpgLe président Nicolas Sarkozy a jugé mardi qu'il "était de la responsabilité" de l'Europe "de garantir les financements" du Programme européen d'aide aux plus démunis (PEAD), dans un communiqué diffusé par l'Elysée.

"Il serait inacceptable que l'Europe abandonne les plus faibles de ses concitoyens", a ajouté le chef de l'Etat, en souhaitant "que les voies européennes permettant de pérenniser le PEAD soient dégagées d'ici à la fin de l'année".

Nicolas Sarkozy a souligné que "la France (était) très attachée" à ce programme "qui permet à 18 millions d'Européens de bénéficier quotidiennement d'une aide alimentaire".

"Face à la crise, ce programme est la preuve tangible du principe de solidarité en Europe", a-t-il relevé, avant d'ajouter qu'il était "de la responsabilité" de l'Europe "de garantir les financements qui permettent aux associations caritatives partout en Europe de remplir leurs importantes missions".

__Le PEAD, qui permet de distribuer une aide alimentaire tirée théoriquement des stocks européens de la Politique agricole commune, est menacé d'une réduction très forte en raison de la baisse des excédents agricole. Les ministres de l'Agriculture de l'UE sont réunis mardi à Bruxelles pour discuter notamment de ce dossier.__

Bon, rien à voir dans les prises de position de Sarkozy, avec la présidentielle de 2012, hein ! Pas de mauvais esprit, s'il vous plaît...