M_lenchon_et_hollande.jpgVous pensez que les 5 années qui viennent de passer ont été particulièrement douloureuses pour les salariés du privé comme du public, pour les demandeurs d'emplois, pour les retraités, pour les jeunes, pour la justice, pour la santé, pour la sécurité... Vous pensez que sous couvert de crise économique, financière et sociale (réelle, mais qui l'a fomentée ?), on en a fait "un peu" trop pour les nantis et qu'on a trop méprisé les classes laborieuses et moyennes, cette France qui se lève tôt ou qui souhaiterait tant le faire... Vous pensez que la France est à genoux à cause d'une poignée de gouvernants agissant aux ordres des grands patrons et de la finance mondialisée... Vous pensez que le bilan des 5 dernières années est affligeant...

Alors, lisez cet appel de Marcel Larmanou, maire de Gisors et vice-président du Conseil général de l'Eure.

Si François Hollande a vocation à devenir président de la République, il lui faudra à ses côtés des aiguillons. Pourquoi ? Tout simplement parce qu'il sera inévitablement happé par la "real politique" et qu'il devra, en président responsable, faire des concessions avec ses voisins européens, et plus largement avec la plupart des gouvernants de la planète. Son programme social, pour faire court, n'est pas toujours "euro-compatible", et il pourrait être tenté d'exercer ici ou là, des reculades.

Un partenaire à 15%, ô combien responsable lui aussi, lui rappellera régulièrement le chemin et permettra à la France, à la fois de rester cette grande puissance qu'elle est, sans négliger ce qui la font jour après jour, avec en filigrane : l'Humain d'abord.