doc_watson.jpg Doc Watson, vous connaissez ? Pas sûr.

Guitariste américain né en 1923 en Caroline du Nord, jouant du folk acoustique, sans pour autant être un affreux réactionnaire se baladant dans son pick-up avec un fusil suspendu à la lunette arrière, il aura inspiré de nombreux guitaristes, comme par exemple, le regretté Marcel Dadi...

J'ai eu la joie de l'écouter à l'Olympia, il y a environ... 25 ans. Je vous conseille de cliquer sur le lien !!!

Aveugle de naissance, il trace la route. En 1960, alors que la musique folk explosait, Doc écouta l’avis du musicologue Ralph Rinzler et entreprit de ne jouer que de la guitare acoustique et du banjo. Ce changement permit à la carrière de Doc d’exploser quand il sortit son premier album Old Time Music at Clarence Ashley's. C’est à cette période qu’il commença sa tournée en solo dans les clubs populaires qui ont marqué le folk et qu’il obtint de très bonnes critiques pour sa performance au renommé Newport Folk Festival en 1963. Il commença à jouer avec son fils Merle en 1964 et le duo dura jusqu’en 1985, lorsque Merle perdit la vie dans un accident de tracteur.

Doc utilise deux styles de guitare, le flatpicking et le fingerpicking, mais il est plus connu pour son utilisation du flatpick. Sa façon de jouer combinée à son authenticité fait de lui une figure emblématique de la renaissance de la musique folk. Il est le précurseur du rapide et tape-à-l’œil style bluegrass, adopté et prolongé par beaucoup d’autres personnes, tels Clarence White et Tony Rice. Il est aussi un joueur de banjo accompli et s’accompagne parfois plutôt bien à l’harmonica.

C'est ce 29 mai 2012 à 89 ans, qu'il a rejoint le paradis des musiciens. A bientôt, Doc !