billets_de_banque.jpgVoilà, tout le monde en a largement entendu parler ce week-end-end, le gouvernement a donc concocté son (notre !) budget 2013. Le budget est l'acte majeur d'une collectivité, quelle qu'elle soit. C'est d'ailleurs pour cela que, de manière systématique, l'opposition du moment ne la vote pas. Je dis "opposition du moment", car cela concerne autant la droite que la gauche.

En fait, je crois bien que JM Ayrault a copié les bases du budget élaborées par son prédécesseur F Fillon... Je ne vois pas d'autres explications, tant ce budget libéral, accorde toute la place qu'il convient aux recommandations européennes, tant il flatte les fameux "marchés", qui rappelons-le, ne sont rien d'autre que des fonds de pension aux mains de spéculateurs sans scrupule et contente les agences de notations !

Tout ceci est d'autant plus gênant, que pour nombre de mesures, le candidat Hollande, se présentait (le Bourget, janvier 2012), en pourfendeur de la finance mondiale, parlant de cet "adversaire invisible" qu'il combattrait sans relâche. Mais il est vrai que les promesses n'engagent que ceux qui les écoutent !!!

Prenons quelques exemples au débotté:

- l'annonce en fanfare de la tranche d'impôts à 75%, qui tombe finalement à 67%, puisqu'en sont exclues certaines cotisations sociales, dont la CSG... De plus, les modalités d'application de cette mesure restent floues: est-ce, par exemple, la totalité du million d'euros qui sera taxée ou uniquement la part au delà dudit million?

- le fameux gel du barème sur le revenu (pensé par le gouvernement précédent), qui va, d'un coup d'un seul, non seulement augmenter sensiblement l'impôt de ceux qui le paient déjà, mais qui de plus rendra éligible au même impôt sur le revenu, des foyers fiscaux qui ne l'étaient pas, notamment les retraités... Et qui se souvient qu'en avril dernier, le candidat Hollande déclarait tout de go à l'Expess "qu'il n'y avait pas plus injuste que cette mesure" !!! On est d'accord, M. Hollande...

- et que dire de cette énorme augmentation du tabac (du jamais vu), et de l'augmentation des bières, le tout sous couvert de santé publique... Pour le moment, on ne toucherait pas à la TVA, ce qui est dommage, car quitte à taper les couches sociales les moins favorisées et à développer l'injustice, c'est maintenant qu'il fallait le faire !!!

- dans un autre registre, l'Etat s'engage à réaliser des économies sur son fonctionnement. D'après René Dosières, d'ailleurs, il y a de quoi faire. Mais cela concerne aussi les collectivités locales, que le gouvernement précédent avait déjà taclé sévèrement. Qui dit collectivités, dit politique de proximité (crèches, écoles, voirie, securité, dépendance des personnes âgées...), ce qui signifie que ce sont à nouveau les familles qui sont visées. Bravo, la gauche, Sarkozy n'aurait pas mieux fait !!!

Oui, ce budget social-démocrate libéral à la Schroëder ou à la Blair est un budget "pieds nickelés", en cela qu'il nous arnaque, ne correspondant pas aux promesses du candidat socialiste.

Question: à quoi bon continuer à voter aux élections nationales et européennes puisque ce ne sont pas les politiques qui décident des grandes orientations, mais les spéculateurs...!?